Sélectionner une page

IMAGES ULTRA COCHONNES DE PORNO AFRICAIN

PHOTOS DE FEMMES AFRICAINES COCHONNES

Les opinions sont très tranchées à propos du physique des femmes africaines. En effet, il y a des hommes qui n’aiment pas du tout. Par contre, elles sont aussi le fantasmes de plein d’autres mecs. Vous savez qu’elles deviennent de plus en plus populaires sur les sites porno. Il y a encore quelques années, on ne voyait presque pas de femmes africaines dans le X. Désormais, les producteurs se sont intéressés de plus près à ce phénomène d’attirance irrésistible pour les gonzesses africaines. Le résultat est que maintenant il y a beaucoup de vidéos et photos de porno africain. Ces femmes ont un physique particulièrement développé dans le domaine des fesses, des seins ou même parfois du clitoris. Est-ce que ce sont ces critères qui rendent populaires les femmes africaines ? Il est difficile de répondre catégoriquement à cette question même si on peut penser que cela stimule l’excitation des hommes. En tous cas, pour ceux qui adorent les femmes africaines, nous avons choisi des images ultra cochonnes pour les combler de plaisir.

Une jeune africaine à couettes se prépare pour une défonce hard avec son fuckfriend préféré. La cochonne noire mince et élancée écarte bien les cuisses, en position de dinde à farcir. Elle pince son clitoris entre 2 doigts, dégoulinante d’excitation, et enjoint son amant à la pénétrer à fond. Cette salope est une puce afro « petit format » certes, mais elle encaisse les coups de teub comme une hardeuse pro. Le type a enfilé une capote pour la tringler, il n’a pas voulu prendre de risque. Dommage pour cette salope dépravée ivoirienne tellement désireuse de sentir le foutre lui exploser dans le vagin.

LA CHATTE TRÈS POILUE D’UNE MILF AFRICAINE

Ne parlez pas de rasoir à cette milf africaine. Si elle ne s’épile pas la moule, ce n’est pas juste car l’épicerie de son village de brousse est peu fourni en produits d’hygiène féminine. C’est surtout parce que son amant est fétichiste de la pilosité féminine. Lorsqu’il plonge le nez dans la chatte très poilue de cette cochonne, il a l’impression de partir à l’aventure dans la jungle africaine. On ne s’y taille pas un chemin à coups de machette mais à coups de langue bien placés : un plaisir pour le brouteur de minette comme pour notre maman afro. Cuisses ouvertes et sexe offert, c’est vrai que cette milf africaine est appétissante.

UNE FEMME AFRICAINE DE LA TRIBU ZOULOU

Beaucoup de sites porno proposent des photos hard de femmes noires en les présentant comme africaines. Elles sont pourtant quasi exclusivement des hardeuses ou sex-modèle américaines. Dire d’une salope black qu’elle est forcément africaine est un sacré raccourci. Ici, pas d’arnaque. Nos beautés afro ne sont peut-être pas des professionnelles du porno, mais au moins, elles vivent sur le continent noir. Que dites-vous de cette femme africaine en topless ? Cliché pris dans une tribu zoulou lors d’une fête traditionnelle. La gonzesse est magnifique, parée de bijoux tribaux, un sourire radieux et une énorme poitrine laiteuse. Pour elle, la nudité en public est naturelle. Cette innocence face à nos idées perverses la rend encore plus désirable.

Une pute africaine exhibe sa chatte velue dans les bas-fonds de Niamey, une ville nigériane réputée localement pour son sulfureux quartier rouge. Pour attirer le client, la daronne afro écarte sa vulve des deux mains. Sa toison noire est frisée et son sexe déjà bien ouvert prêt à contenter la queue d’inconnus. Pour quelques billets, on peut défoncer cette black cochonne sans préservatif en tétant ses gros mamelons marrons. Amatrice de jus de couilles, Fatoumata accepte le creampie ! Mais la plupart de ses habitués préfère lui éjaculer à la face ou sur les miches. Le sperme blanc qui souille une peau noire est du plus bel effet.

Cette sublime salope noire ravira les amateurs de rondeurs féminines et d’exotisme. La cochonne dévoile sans aucun complexe ses grosses miches et sa moule parfaitement épilée. Ses lèvres pulpeuses et épaisses sont de vraies ventouses. Quand elles se mettent au travail le long d’un membre raide, difficile de ne pas lâcher la sauce en quelques minutes. Il est pourtant tellement dommage de se priver des trous offerts de cette cochonne africaine un peu ronde. Lorsque son mec débarque pour la sauter, il aime la tringler à 4 pattes. La meuf est ronde, la position levrette met son gros cul de twerkeuse en valeur. C’est aussi bien cool de pouvoir s’agripper à ses bourrelets pour l’enculer avec force.

Mina est une blackette sexaddict originaire du Bénin qui adore s’exhiber. Beauté africaine sexy au naturel, elle n’a besoin ni d’une tonne de maquillage, ni investir dans de la lingerie fine pour faire bander un mec. Ses lèvres sont lippues, ses yeux en amande invitent au voyage autant qu’à la débauche… et que dire de son opulente poitrine ! Les râleurs habitués aux beautés siliconés afro-américaines rétorqueront que ses seins tombent un peu, mais non : ils sont bien ronds et tiennent parfaitement en main lors d’une bonne baise. Ce qu’adore notre africaine sexy, c’est se dévoiler sur le net. Elle partage de nombreux nus sur Snap et apprécie recevoir des dickpics de ses fans en retour.

Son mari lui a demandé de jouer la pute face à l’objectif. L’idée excite Rokhaya, même si notre mère de famille africaine n’a pas l’habitude de dévoiler ainsi son intimité. Elle n’a rien d’une bimbo ou d’une star du X, et ce sont tous ses petits défauts qui la rendent bandante. Peut-être car cette milf noire sénégalaise nous semble du coup plus accessible. Elle a maquillé sa bouche épaisse, joue le jeu de l’exhibition en oubliant ses complexes. Comme elle a le nez épaté, quelques rondeurs, les mamelles flasques et qu’elle ne s’épile jamais la fouffe, la maman noire pensait ne plus pouvoir séduire un homme. Qu’elle se détrompe, on sait ici apprécier les femmes africaines « dans leur jus ».